Blog Beauté tenu par 2 sœurs: retrouvez nos tests produits cosmétiques, nouveautés soins et maquillage, bons plans, ainsi que des accessoires beauté et bien-être.

Sublime du Jour: Aizen

Rédigé par Fanny, le 28 juin 2012 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Rendez-vous sur Hellocoton ! 27 commentaires

Aizen est une jeune femme franco-japonaise, née au Japon et qui a passé toute son enfance à Tokyo.
Elle vit aujourd’hui à Paris et elle travaille en tant que graphiste, illustratrice et rédactrice/traductrice bilingue.

J’ai connu Aizen par le biais de son joli blog , Flying Squirell Attacks , dont je suis devenue une lectrice très assidue. C’est un blog indéfinissable, un véritable petit kaléidoscope de son univers où cohabitent écureuils volants, zombies, jupons de lolita et bien d’autres choses… Au détour des articles nous en apprenons toujours un peu plus sur la culture japonaise et on recueille même quelques petits mots de vocabulaire qui se rapportent au sujet traité ! Moi qui était totalement inculte concernant la culture japonaise, Aizen a su m’intéresser et éveiller ma curiosité puis je peux désormais appeler mon chat « Neko » juste pour frimer en société.
Je vous conseille vivement d’aller découvrir son univers squirellique !

The Flying Squirrel Attacks

Bonjour Aizen, avant de parler de toi, quelques petits mots sur ton blog. Présente-nous un peu ton concept d’être « squirrelique »!

Etre « squirrelique » c’est tout un mode de vie : il s’agit pour commencer d’avoir su préserver son âme d’enfant. Une façon de cultiver le kawaii = une forme de beauté (froufrouteuse et réconfortante!), tout en étant proche de la nature. Etre sensible à la beauté d’une fleur, d’un paysage, des saisons, est une façon de se faire du bien. Je ne suis pas la grande prêtresse de mes momongas pour rien. ^^ (Ahem!!)

Aizen, tu as grandi à Tokyo, quelles images gardes-tu de ton enfance là-bas ?

Je suis née à Tokyo, dans le quartier de Naka-Meguro. J’y ai passé toute ma petite enfance. Je suis venue vivre en France à l’âge de 9 ans. Cela fait de longues années maintenant que j’habite la France. Mais pour moi, Tokyo reste « mon chez moi », un lieu que j’affectionne particulièrement. J’ai énormément de nostalgie pour mon pays natal, mon âme porte l’empreinte du Japon.

Dans les années 80, Tokyo était pour moi le paradis des enfants, de la découverte permanente et de la technologie. Lorsque j’y retourne, je ressens toujours ce même dynamisme et l’aura propre à cette ville.

J’ai commencé à assimiler dès le plus jeune âge, l’univers de la japanimation, du manga, des premiers jeux vidéo (famicom, PC-engine), le concept du kawaii (la marque Sanrio existait déjà, avec ses mascottes, dont Hello Kitty, little twikle stars, My Melody) l’art (calligraphie, peinture) et le rapport au corps grâce au taisô (gymnastique japonaise) et la natation: ce sont des loisirs et des activités qui ont forgé ma personnalité et mes centres d’intérêts. J’ai toujours considéré comme une chance inouïe, le fait d’avoir pu grandir là-bas, d’avoir pu commencer mon apprentissage dans une école internationale, de tisser des liens d’amitié dans une atmosphère multi-ethnique et multi-linguistique dès le bac à sable…après quoi on se sent citoyen du monde, on ne se pose même plus la question de la différence ou de la peur de l’inconnu. Seule la curiosité et la volonté de connaitre subsiste. On peut aussi plus facilement aller vers les autres lorsqu’on sait soi-même qui nous sommes, en rassemblant nos expériences, caractéristiques, qualités, besoins, mode vie, traditions…la clé de la connaissance de soi passe d’abord par l’apprentissage de choses ancestrales, mais aussi par sa faculté à s’adapter au monde et aux choses nouvelles.

Ne pas essayer de ressembler aux autres, mais d’arpenter son propre chemin. Voilà ma devise.

La beauté à la japonaise

Comment est perçu l’univers de la beauté au Japon ?

Comme une branche de cerisier en fleurs: pureté, douceur et élégance naturelle. Pour être plus précise, je dirai que tous (hommes ou femmes) font des efforts considérables pour paraître sous leur meilleur jour. Les femmes japonaises sont extrêmement féminines, et passent beaucoup de temps à se maquiller et à prendre soin d’elles au quotidien. Au Japon, on est très minutieux et on fait très attentions aux détails. Rien ne sera donc laissé au hasard. On appelle cela le perfectionnisme.

Après, il y a quelques dérives de l’univers de la beauté, dans le sens où certaines obsessions (notamment chez les « gals ») tendent à les rendre totalement superficielles, à force de surenchère de « fake » (extension, faux ongles, lentilles, chirurgie légère des yeux, du nez, faux cils…et tout ça à la fois, ça fait un peu effet sapin de noël parfois…)

Non pas que je n’apprécie pas le résultat, ce que je regrette surtout, c’est de voir que l’on peut s’éloigner du naturel, au point de ne plus du tout se ressembler. Parce que du coup, dire à quelqu’un qu’il est beau alors qu’il n’est plus lui même, est totalement absurde. Pour moi, le maquillage doit juste souligner ce qu’il y a de plus beau dans un visage au naturel, pour le mettre en valeur. Sinon un mot me vient à l’esprit pour décrire l’univers de la beauté au Japon: la sophistication épurée. Sur mon blog, je parle souvent de la beauté en tant que concept, mais elle ne s’arrête pas qu’au make-up ou aux soins. C’est plutôt un art de vivre.

Y a-t-il des rituels de beauté que l’on se passe de génération en génération dans ta famille ?

Quand j’étais petite, j’aimais regarder ma mère se maquiller devant sa coiffeuse…je voulais faire comme elle…

S’il y a un rituel beauté que l’on se passe de génération en génération, je dirais qu’il s’agit du rituel du bain japonais. En fait, non seulement on tient à la propreté, mais il y a là une volonté particulière de prendre soin de sa peau.

Ma mère laissait macérer dans l’eau du bain, dans un linge, des épluchures de pomme, de peau de mandarine ou d’écorce de Yuzu. Cela parfume délicatement l’eau. Elle tient ce petit rituel de ma grand-mère qui lui disait que cela faisait la peau douce. On met aussi de la poudre parfumée à la fleur de cerisier (poudre de pétale broyée et parfumée), de la poudre d’algue marine…c’est un peu comme le sel de bain que l’on trouve en France, mais à la japonaise. Sinon, je fais très attention à prendre soin de la peau de mon visage, ne jamais la laisser se déshydrater. Dans la famille, on boit du thé vert en permanence, et on utilise une lotion adoucissante pour hydrater le visage matin et soir. Faire aussi des bains de vapeur aide à décrisper, enlever la fatigue, à assouplir la peau et à préserver des rides.

Enfin, pour moi le meilleur remède beauté est de faire attention à ce que l’on mange : peu de viande, beaucoup de légume (bio de préférence). Je mange aussi tous les jours du goji, régulièrement des fruits rouges (anti-oxydant et vitamine C), du natto (soja fermenté très bon pour la santé ! mais les français détestent ça. ^^), je fais aussi régulièrement des cures en prenant une cuillère à soupe d’huile de perilla ou d’onagre le matin. Ça favorise l’élasticité de la peau et puis c’est riche en anti-oxydant.

Sinon je m’intéresse de plus en plus à la fabrication des cosmétiques par moi-même, grâce aux ingrédients bio que l’on peut acheter chez Aromazone ! J’ai tout le nécessaire chez moi et j’ai déjà fabriqué mes propres gel douche aux huiles essentielles, mes propres mélanges d’huiles de soin ( huile de rose de Damas avec huile essentielle de bois de rose), mes masques personnalisés au gel d’aloé vera…j’adore être créative !

Quel est ton rapport avec les produits de beauté et les soins pour la peau ? Est-ce que tu t’y intéresses ?

Dernièrement, après avoir fait un état des lieux pour cette interview, je me suis rendue à l’évidence que les produits de beauté prenaient plus de place que je ne l’avais imaginé dans ma vie: deux grands tiroirs complets de ma salle de bain! Je crois qu’à ce jour, mon produit préféré est la crème hydratante de jour comme de nuit ainsi qu’une crème contour des yeux rafraîchissante. Sinon, je me lave le visage avec un vrai savon noir au propolis rapporté par un ami de Syrie (Damas). Il est surgras, nettoie, purifie en douceur.
Je crois qu’avoir une belle peau, est ce qui me tient le plus à cœur. C’est la base!

D’ailleurs, je n’utilise quasiment jamais de fond de teint. J’ai toujours la sensation que ça obstrue ma peau. Les rares fois où j’en met, j’utilise du Shu Uemura. Invisible, lumineux.

Qu’est ce qui va te faire choisir un produit plus qu’un autre (composition, packaging, marque)?

Ce qui me fait choisir un produit, c’est son efficacité, son odeur aussi, parfois. Je porte un grand intérêt à la composition du produit ainsi qu’à sa provenance. D’ailleurs, j’achète souvent du bio pour tout ce qui a un rapport avec l’entretien de la peau (je suis une fan de la Crème à la rose musquée de chez Weleda ou Dr Hauschka). Je regarde plus le packaging pour les poudriers, ou les fards pour les yeux (mes préférés viennent de chez Chanel, j’aime aussi Urban Decay). J’aime aussi beaucoup le packaging du maquillage chez Anna Sui. Les poudriers sont sublimes et leurs miroirs de poches aussi.

Quels sont tes produits japonais préférés ?

Mes produits japonais préférés: mon mascara Esprique Precious, curl long de chez Kosé. Ce mascara est tout simplement magique! Il contient des fibres, et donc il allonge incroyablement les cils. Il fait des yeux de bambi ! Sinon j’aime les gloss gourmand de chez Kosé qui habillent les lèvres tout en transparence. Est indispensable aussi le correcteur de teint / anticerne Shu Uemura. Je ne peux pas m’en passer. J’utilise aussi la base de maquillage anti-uv de chez Shiseido.

Il n’y a rien de pire pour la peau que le soleil. Je ne m’expose donc jamais ni à la plage, ni à la piscine, ni en institut. Et quand je sors, ce sera toujours avec le filtre uv appliqué sous ma crème de jour s’il y a trop de soleil. J’utilise aussi les produits « whitening » en émulsion, en lait, ou en lotion ( Haku de Shiseido, Sensai Ex de Kanebo ou Sekkikei de Kosei, la gamme whitening clé de peau…). Cela préserve le visage de tâches de mélanine superflues et aide à préserver l’éclat d’une peau diaphane. Il n’y a pas plus anti-bronzage que moi. Je déteste bronzer.

Que trouve-t-on dans ta trousse à maquillage ?

Dans ma trousse de maquillage, celle que j’emmène sur moi en journée, j’ai un baume à lèvres, un rouge, mon poudrier, et un kit « aburatorigami » (pour enlever le surplus de sebum/ anti-brillant), mon miroir de poche, des gouttes pour les yeux (megusuri japonais = une telle fraicheur, cela donne l’impression d’avoir le vent des alpes dans les yeux! Comme je travaille tous les jours, plus de 10h par jour devant mon écran, je ne peux m’empêcher d’avoir mes gouttes miracles anti-fatigue.

 

Tu as un parfum favori ?

En fait, j’en ai plusieurs mais je reste très fidèle à quelques parfums que je change selon mon humeur et heure du jour. Flower Bomb de Viktor & Rolf, La Roue de la Fortune ou l’Impératrice de D&G, et Lolita de Lolita Lempika.

Un point commun pour les parfums que j’aime: Léger, sucré, sensuel, légèrement vanillé ou anisé pour accentuer mon côté femme enfant! Je n’aime pas les parfums trop capiteux, ni trop fleuris.

Comment soignes-tu ta chevelure ?

En ce moment j’utilise un shampoing que j’ai fabriqué moi-même grâce à Aromazone (mélange de base lavante, de base moussante, de protéine de soie, d’huile essentielle de mandarine, d’huile essentielle de pamplemousse…) ! ça ne coûte pas cher, et en plus je trouve que c’est moins agressif que les shampoings que l’on trouve dans le commerce. J’utilise sinon un secret de grand mère pour soigner ma chevelure: le Tsubaki abura (huile de camélia). C’est un produit très populaire, qui a longtemps été considéré comme luxueux, notamment à l’époque de nos grand-mères! Dans ma famille, toutes les femmes l’ont toujours utilisé pour soigner la longue chevelure de jais, et les hydrater. Moi j’en fais des masques une fois par semaine avant de me shampouiner.

Quel conseil donnerais-tu pour garder la forme ?

Manger équilibré et en quantité suffisante, ne jamais faire de régime drastique (manger des algues en salade et du soja c’est très bon pour la santé). Faire de temps en temps des cures de compléments alimentaires. Personnellement je prend régulièrement du ginseng et du gingembre frais.
Manger beaucoup d’ail et d’oignons tonifie le cœur, c’est très bon pour la santé. Faire de l’exercice: j’ai longtemps pratiqué le judo et la natation. J’aimerais reprendre un art martial très prochainement, rien ne me tonifie plus que de pratiquer une bonne discipline.

Ne prenez pas le métro, marchez ou faites du vélib! Sinon, j’ai un secret de beauté: être amoureuse! Il parait que ça embellit. ^^

Je ne peux m’empêcher de te poser quelques questions vestimentaires, tu as un style bien à toi ! Où fais tu ton shopping ? As-tu des magasins à recommander ?

J’aime beaucoup m’amuser avec la mode, mais je n’aime pas le mot tendance. Pour moi, être confortable dans mes vêtements et être à l’aise, est le plus important. Concernant mes tenues, j’aime oser, être éclectiques. Du coup, je n’aime pas trop m’enfermer dans un seul style. Sur mon blog, on voit la partie émergée de mon iceberg modesque…J’aime aussi les robes des créateurs japonais dans le style Gothic Lolita, mais je déteste le total look. Du coup, je me suis toujours réapproprié chacun de mes vêtements, en mélangeant parfois à la rock & roll, au gré de mes envies. Une des raisons qui me fait apprécier le style EGL ou lolita, c’est parce qu’il s’en dégage beaucoup de romantisme et que les robes me rappellent les tenues d’autrefois (époque victorienne). Mais par dessus tout, si je pouvais me le permettre, je m’habillerai plus souvent en kimono. Mon côté traditionaliste, me permet de ne jamais oublier mes racines, et de m’en servir comme source d’inspiration. J’ai aussi beaucoup de magnifiques vêtements, et accessoires vintages japonais (60′s, 70′s, 80′s), qui ont appartenu à ma mère. Elle a su impeccablement conserver ce patrimoine vestimentaire, pendant toutes ces années pour me les léguer aujourd’hui. Je suis très fière de pouvoir porter en 2012, la même robe qu’elle portait dans les années 70. Elle savait choisir des choses élégantes, et j’aime maintenant porter ses affaires librement, à ma manière.

Où je fais mon shopping? En fait, je suis déjà tellement blindée dans mon dressing que je n’achète que très peu de vêtements. En fait, plus le temps passe, et moins j’achète quantitativement, mais qualitativement. Les créateurs japonais que je porte souvent: L’Est Rose, Metamorphose, Emily temple cute. Que j’adore : Black Peace Now, Tsumori Chisato, Hysteric glamour, Issei Miyake.

Chez les créateurs occidentaux, j’aime particulièrement:

Manoush, Charles Anastase, Betsey Johnson… J’aimerais aussi m’offrir un jour un corset!

Je shoppe parfois chez les enseignes tel que : H&M, Zara, Uniqlo, Monoprix, et aussi au rayon enfants des grands magasins parfois! (Je rentre dans du 14-16 ans, alors pourquoi se priver? ), mais je n’achète jamais de choses trop tendance, mais plutôt des choses qui me ressemblent. J’ai aussi la chance d’être entourée d’amis créateurs, et donc j’ai souvent eu la chance d’avoir une pièce unique crée artisanalement (sac, robe…). Les pièces uniques faites pour soi sur mesure…c’est simplement fantastique !

Et enfin quelles sont tes Sublimes à toi, les femmes que tu admires ?

J’aime personnellement beaucoup Meiko Kaji, la très célèbre actrice du cinéma japonais 70′s, que je trouve charismatique et rock & roll. J’admire aussi sincèrement les geishas, artistes accomplies à la tenue si délicate, qui parviennent à nous transmettre au delà des époques, la beauté nippon dans toute sa quintessence. Autrement je suis fan de la très talentueuse chanteuse, musicienne Shiina Ringo et de l’actrice Chiaki Kuriyama (Kill Bill , Battle Royale…).

Meiko Kaji

Shiina Ringo et Chiaki Kuriyama

Concernant les femme que j’admire, il y a particulièrement Naomi Klein (l’auteur de  « No Logo » ou de « La stratégie du choc »  : elle incarne pour moi l’intelligence, la modernité, la capacité à conceptualiser notre époque…le genre de femme capable d’influer sur le monde et de le changer… J’aime aussi pas mal Eva Joly et son combat contre l’avidité et la corruption.

Je suis aussi particulièrement admirative de Cocoro Fujinami, une jeune fille japonaise de 15 ans qui se bat actuellement contre le nucléaire au Japon depuis Fukushima…

Je pense que les points communs de toutes ses femmes que j’aime, sont leurs forces intérieures, leurs générosités et leurs talents. Elles ont toutes cette beauté qui ne s’arrête pas à l’apparence ou à la superficialité. Pour moi, la beauté doit d’abord se cultiver à l’intérieur pour être ensuite sublimée vers l’extérieur. J’ai toujours été beaucoup plus réceptive au charme, à la répartie, au charisme, et à une aura rayonnante, plutôt qu’aux traits parfaits et figée d’une beauté froide.

Le mot pour la fin: je te remercie de m’avoir invitée dans ta rubrique « Sublime du Jour »…j’en rougis même !… J’ai été très honorée de répondre à tes questions. Je voulais aussi te dire que j’aime ton blog beauté, parce que dans cet espace, on sent que vous êtes est réellement à l’écoute des femmes, notamment dans les commentaires. J’aime aussi vos thématiques, parfois il y a de l’humour…je suis fan ! (ndrl: merci beaucoup !).

Kibô Promesse

Merci à toi Aizen d’avoir consacré du temps pour répondre à cette interview ! Malheureusement entre-temps il y a eu les évènements tragiques du Japon, je sais que tu t’investis beaucoup, notamment à travers l’association Kibô, peux-tu nous en parler un peu plus ?

En effet : sur la toile comme dans la vraie vie, je suis une activiste engagée depuis mars 2011 : je suis l’une des fondatrices de l’association Kibô-Promesse. Cette association a trois buts spécifiques : récolter des fonds pour aider les victimes de Fukushima, informer sur l’actualité du Japon post-Fukushima, créer une communauté solidaire autour de l’association.

Parce que j’aime le Japon et surtout les japonais qui se battent depuis pour faire valoir leur droit à la vie et à la santé, je me suis engagée dans ce combat pour la vérité : j’informe pour combattre la censure au sujet des réelles conséquences de la contamination nucléaire de Fukushima au Japon. Je me bats pour tenter d’aider les enfants. Ils sont l’avenir du Japon et ont besoin d’être protégé. Pour finir, je me bats pour que jamais un tel drame ne se répète ailleurs dans le monde. En parler, réveiller les consciences, informer est capital.

Merci de tout cœur de nous avoir maintes fois soutenu.


Encore mille mercis à Aizen d’avoir participé à cette entrevue, j’espère que vous aurez pris autant de plaisir que nous à découvrir son univers ! Après des mois de préparation j’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai moi aussi proposé des créations pour Kibô, de petits bijoux « Galaxy » que vous pouvez désormais retrouver dans la boutique Kibô Promesse depuis hier. Au programme, bagues et colliers rappelant notre joli ciel étoilé, des couleurs mystiques et changeantes avec un brin de magie… Voici un petit aperçu:

Il y a déjà eu quelques ventes (pour notre grand bonheur !) donc ne tardez pas trop si quelque chose vous plaît. Et bien entendu jetez donc un oeil aux autres créations il y a de très jolies choses :wink: .

À propos de Fanny

Fanny, 35 ans, développeuse front-end et beauty-addict. Je tiens ce blog beauté avec ma sœur mais également un autre blog plus généraliste avec mon compagnon Frange & Moustache . J'ai la peau mixte et sensible, et toujours en quête du produit cosmétique idéal !

Article précédent
Article suivant

D'autres articles tout aussi sublimes !

27 commentaires. Ajouter un commentaire
  1. 28 juin, 2012
    12 h 12 min
    # Jen :

    J’adore cette blogueuse et j’adore en savoir plus sur les secrets beauté japonais !
    Les bijoux que tu as fait sont magnifiques <3 j'adore

    • 29 juin, 2012
      21 h 09 min
      # Fanny :

      Merci Jen :yes:

  2. 28 juin, 2012
    12 h 47 min
    # misschocoreve :

    tu as raison elle est vraiment sublime !
    merci pour ce bel article :)

  3. 28 juin, 2012
    13 h 07 min
    # Sissi :

    Merci infiniment Aizen et Fanny pour cet article riche de précieux enseignements.
    Je suis très intéressée notamment par la pratique du bain de vapeur et j’ai justement un sauna facial (un petit appareil électrique pour faire des fumigations). J’aurais aimé savoir à quelle fréquence et pendant quelle durée tu recommandes idéalement d’en faire Aizen.
    Très bonne journée à toutes !:)

  4. 28 juin, 2012
    14 h 40 min
    # Mylene :

    Magnifiques photos, j’adore tout ce qui touche le Japon ! J’ai très envie de faire macérer des épluchures d’agrumes dans le bain pour essayer :wink: . L’association Kibô fait de très belles choses, j’aime beaucoup le principe et c’est bien de se tenir informé sur le nucléaire.

    Fanny j’aime beaucoup tes bijoux ♥♥

    • 1 juil, 2012
      0 h 38 min
      # Fanny :

      Merci beaucoup !

  5. 28 juin, 2012
    15 h 34 min
    # Celine :

    Super interview ! J’ai beaucoup aimé découvrir Aizen elle est très jolie !

  6. 28 juin, 2012
    16 h 59 min
    # Aizen :

    @Fanny: Merci Beaucoup Fanny, de m’avoir accueilli sur Juste Sublime. J’ai été vraiment honorée d’avoir été la « sublime du jour ». J’en rougis encore!
    Je voulais aussi te remercier encore 1000 fois pour ta généreuse participation avec tes bijoux « galaxy »: ça a un succès fou! Ils partent comme des petits pains!!!!

    Je suis tellement heureuse de me dire que chaques achats supplémentaires va augmenter les fonds que nous pourrons envoyer pour aider les habitants de Fukushima…c’est toujours un moment pleins d’émotions, pour moi, que de me dire que l’empathie et les gestes d’amour (comme celui de créer peut aider à notre échelle).

    Au final c’est chaque petites attentions et chaques petits gestes qui amènent le changement positif.

    Merci encore pour tout ce que tu fais pour aider le Japon.

    @Sissi : Pour le sauna facial, je recommande d’en faire toutes les semaines, avec quelques gouttes d’huile essentielle (romarin par exemple) : ça ouvre les pores et ça élimine toutes les impuretés (pollution, maquillage, etc).

    Juste après, tu peux faire un masque hydratant : les pores s’étant ouvert, c’est le moment comme jamais d’en profiter pour faire « boire » ta peau. Ainsi, tu auras une peau de pêche! ^^

    @Tous : Merci pour votre gentils commentaires. :evil:

    • 28 juin, 2012
      23 h 19 min
      # Sissi :

      Merci bcp Aizen de m’avoir répondu et de tes conseils très précis.
      Je souhaite que l’association Kibô grâce à ton dévouement puisse se développer et aider au mieux les Japonais qui ont été les plus durement touchés part la terrible catastrophe. Je vais commander des bijoux Galaxy pour faire des cadeaux et aider. Aussi modeste soit ma contribution, ce sera de tout coeur.

      • 28 juin, 2012
        23 h 46 min
        # Aizen :

        Je suis très touchée par ton petit mot et tes douces attentions.

        Pour moi, tout est question d’empathie, de prise de conscience et d’humanité en ce monde.

        Parfois, je suis moi même surprise d’en être là : si on m’avait dit, il y a plus d’un an et demi que je m’engagerai autant dans une cause humanitaire, j’aurai halluciné.

        Ce que j’ai appris à travers Kibô, et aussi grâce à toutes les personnes que j’ai pu rencontrer grâce à l’association, c’est justement cette possibilité de créer un lien entre nous tous, et de « planter des graines » de solidarité entre les êtres pour permettre d’avancer.

        Aucune contribution, même la plus petite n’est inutile. Les actions individuelles peuvent paraître dérisoires. Mais ce sont ces petits gestes, qui, cumulés via des millions de personnes, contrituent à changer ce monde.

        Si nous ne sommes que 10 ici à dire non au nucléaire, ça parait stupide, par exemple, mais en réalité, nous sommes peut-être des millions à refuser de continuer à prendre ce risque..parfois nous sommes ainsi dans la même ville à penser la même chose sans jamais communiquer avec les autres ni savoir ce qu’ils pensent.

        Ainsi, 45 000 japonais se sont contacté via twitter, et ont dernièrement manifesté à Tokyo pour empêcher le redémarrage du réacteur d’Ohi. C’est exactement là où je voudrais en venir.

        Idem pour les enfants de Fukushima qui sont les plus vulnérables, les plus exposés…comment les protéger si nous n’élevons pas nos voix, ni nous ne nous rassemblons pas, si nous ne tentons pas de faire quelque chose? Je ne voulais pas rester impuissante et être là les bras croisés, à regarder les choses se faire…

        Je crois que Fanny a aussi compris ce message, et c’est pour ça qu’elle a décidé de faire de ces créations, son arme pour cette cause.

        Créer, c’est ce qui va à l’encontre de la destruction.
        Créer, c’est un geste d’amour universel.

        J’espère te relire, ici, sur mon blog ou sur le blog de Kibô-Promesse.

        Je te remercie encore Sissi. Je suis ravie de faire ta connaissance. o_o

  7. 28 juin, 2012
    18 h 11 min

    Bon voilà je vais te redire ce que j’ai déjà écrit sur BT, mais tu a fait une excellente interview d’Aizen que je ne connaissais pas jusqu’alors. Après avoir fait le tour de son blog, je peux confirmer que c’est une personne avec une vraie histoire, un vrai respect de la culture japonaise et pour cela, je te remercie chaleureusement de l’avoir mis en lumière aujourd’hui… Je vous embrasse!

    • 1 juil, 2012
      0 h 39 min
      # Fanny :

      Je suis très heureuse d’avoir pu faire découvrir Aizen et son univers, heureuse que ça vous plaise !

  8. 28 juin, 2012
    21 h 08 min
    # HélèneSud :

    Merci Fanny pour cet article… il m’a fait voyager… tant et si bien que j’ai voulu prolonger ma rêverie sur le blog d’Aizen et là que du bonheur : une façon tout en douceur de découvrir la culture japonaise !
    <3

    • 1 juil, 2012
      0 h 39 min
      # Fanny :

      Totalement, je suis bien d’accord !

  9. 29 juin, 2012
    8 h 58 min

    Très joli blog. les tissus……….magnifiques!! Et plein d’article pour mieux connaître le Japon. Merci de nous la faire connaître.

    • 1 juil, 2012
      0 h 40 min
      # Fanny :

      De rien c’est un réel plaisir :wink:

  10. 29 juin, 2012
    21 h 30 min
    # Dominique :

    Merci pour cet article intéressant et délicat.

  11. 1 juil, 2012
    20 h 07 min
    # Camille0 :

    J’aime beaucoup ce genre d’article, où on découvre l’univers beauté d’une personne, c’est une vraie source d’inspiration!

  12. 2 juil, 2012
    17 h 23 min

    Youhou !!! Deux personnes et deux blogs que j’adore se réunissent pour ce merveilleux portrait de la merveilleuse Aizen. Merci les filles ! Bisous, Mélanie

  13. 3 juil, 2012
    18 h 49 min
    # Fanny :

    Merci à toutes ♥♥♥

  14. 4 juil, 2012
    23 h 01 min
    # Silana :

    Très belle interview que je découvre après coup. Merci beaucoup pour cette découverte !

    • 8 juil, 2012
      22 h 57 min
      # Fanny :

      Coucou Silana !
      De rien, il me tenait vraiment à cœur de faire découvrir l’univers d’Aizen ^_^

  15. 7 juil, 2012
    0 h 06 min
    # divona :

    Très bon article!
    J’en profite pour remercier Fanny pour son adorable mot accompagnant la bague Rosetta Nebula que j’ai commandé. Et bravo pour la bague! elle est superbe!
    Bonne continuation à ce blog!

    • 8 juil, 2012
      22 h 57 min
      # Fanny :

      Je suis heureuse qu’elle soit bien arrivée à bon port et qu’elle te plaise ♥ Merci d’être passée !

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

o_o :yes: :wink: :w :twisted: :roll: :oops: :no: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-* :) :( :!: 8-O 8) <3 #)