Blog Beauté tenu par 2 sœurs: retrouvez nos tests produits cosmétiques, nouveautés soins et maquillage, bons plans, ainsi que des accessoires beauté et bien-être.

L’imprimante qui génère du maquillage: bonne ou mauvaise idée ?

Rédigé par Fanny, le 11 mai 2014 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Rendez-vous sur Hellocoton ! 30 commentaires

mink-makeup-printer

Voici une news beauté qui vaut la peine d’être présentée ici: la création d’une imprimante 3D qui génère du maquillage. Idée de génie ou pas ?

On doit cette invention à Grace Choi, diplomée de Harvard qui l’a dévoilée lors de la conférence  Techcrunch Disrupt à New York. L’annonce a fait l’effet d’une vraie bombe car elle coïncide tout à fait avec la mode des cosmétiques maison, du DIY et de la customisation. Ce n’est donc plus nos crèmes que l’on pourra faire soi-même, mais aussi tous nos produits de maquillage et en un temps record.

mink-printermink-makeup

L’imprimante à maquillage s’appelle MINK. Il suffit de choisir une couleur, par exemple sur une photo ou un site web, d’obtenir le code couleur, et de l’imprimer: Mink va mélanger les pigments pour obtenir la teinte souhaitée.

Pour le moment elle est destinée à fabriquer des fards à paupières mais la créatrice a pour but de réaliser rouges à lèvres, gloss, blush, et même fonds de teint (ce qui serait vraiment génial pour avoir sa propre teinte).

Le public visé est les jeunes filles de 13 à 21 ans. Concernant le prix, elle souhaite lancer l’imprimante sur la marché pour 300$ courant 2015 et devrait ressembler à cela:

mink-imprimante-js

Il y a bien entendu des consommables à ajouter mais elle promet que le produit final sera au même prix que ce que l’on trouve en magasin (mais avec plus de choix de couleurs).

Pour ma part je trouve l’idée de base ingénieuse mais je n’ai pas aimé le discours de la créatrice. En gros, elle trouve les produits de maquillage bien trop onéreux mais à aucun moment on ne parle de qualité ou encore de texture.  Elle promet que le produit sera de la même qualité que celui acheté en magasin, par exemple chez Sephora, je ne peux m’empêcher de douter. Et surtout je pense au gâchis, aux impressions ratées, je ne suis pas certaine que cela vaille tant le coup au final.
Vraie fausse bonne idée ? Sa démonstration ne m’a pas bluffée non plus: le rose choisi a l’air fort pétant et le rose sorti l’est beaucoup moins, mais il faudrait le voir de ses propres yeux pour juger.
Finalement, ne vaut-il mieux pas acheter ses pigments, ses godets etc soi-même et faire sa propre popote ?

C’est là que le public ciblé ne m’étonne guère: un public non aguerri, sans exigence particulière. Le but est de s’amuser et de tester un maximum de couleurs.

Pour voir la démonstration en entier c’est ici (en anglais):

Vous en pensez quoi ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire !

 

 

À propos de Fanny

Fanny, 37 ans, web & beauty-addict. Je tiens ce blog beauté avec ma sœur. J'ai la peau mixte et sensible sur le visage, très sèche et sujette à la kératose pilaire sur le corps, et je suis toujours en quête du produit cosmétique idéal !

Article précédent
Article suivant

D'autres articles tout aussi sublimes !

30 commentaires. Ajouter un commentaire
  1. 11 Mai, 2014
    16 h 48 min
    # Laura G :

    Vive le progrès c’est génial ça!

    • 12 Mai, 2014
      17 h 40 min
      # Fanny :

      C’est assez fou !

  2. 11 Mai, 2014
    17 h 06 min
    # Julie :

    Je partage plutôt ton avis : la qualité sera-t-elle au RDV ? La couleur sera-t-elle aussi intense, la tenue longue, le produit sera-t-il hypoallergénique ? L’air de rien, il faut investir 300 dollars + les cartouches d’encre… Je ne dépense pas une telle somme en un an pour mon maquillage, et j’imagine aisément que les clientes feront joujou avec cette machine quelques semaines seulement…

    • 12 Mai, 2014
      17 h 42 min
      # Fanny :

      Après ça peut être un investissement entre copines, je me dis qu’effectivement ça doit être fun pour des jeunes filles de se créer des fards ensemble. Mais comme tu dis, elles feront joujou et ensuite l’appareil sera délaissé…

  3. 11 Mai, 2014
    18 h 34 min
    # Marion :

    C’est pas mal comme idée, mais pour le moment je n’ai pas l’impression que cette imprimante va saisir les nuances. On aura la couleur du pixel sélectionné, mais c’est tout. On fait comment avec les fards holographiques, les irisés, les paillettés ? Avec ceux comme le fard Club de Mac qui change de couleur selon la lumière ?

    Bref, une bonne idée, mais elle a encore du chemin à faire, surtout au niveau pigmentation…!

    • 12 Mai, 2014
      17 h 48 min
      # Fanny :

      100% d’accord avec toi ! Je pense même que du satiné tout court ne sera pas possible, ça a l’air d’être du mat pur et dur (le plus difficile à travailler d’ailleurs, et super poudreux).

  4. 11 Mai, 2014
    18 h 51 min

    Plutôt que d’en faire un article je préfère en débattre ici ^^
    L’idée est super ingénieuse, j’adore, en bonne férue de technologie que je suis. L’objet est fort girly et aucun doute que ça promet de chouettes moments entre copines. :yes:
    Mais de l’encre, de mon imprimante, sur les yeux ? La peau ? Les lèvres ? Elle parle bien d’encre tout à fait ordinaire ou j’ai raté un bout de phrase ? 8-O

    • 12 Mai, 2014
      17 h 49 min
      # Fanny :

      Ah ben ton message est passé en fait !
      Le blog ramait énormément hier….

      Je crois que ce sera des pigments mais tu m’as mis un doute j’ai re-re-regardé la vidéo, en même temps elle dit que c’est la même « encre » utilisée en cosmétique. Elle voulait dire colorant je pense ?

  5. 11 Mai, 2014
    19 h 02 min
    # Lex :

    ça me tente… dans 10 ans au moins ! Le temps que le concept soit vraiment au point ;) l’idée est séduisante je trouve mais comme toujours, le début bégaie et il faut attendre que ce soit bien au point !

    • 12 Mai, 2014
      17 h 50 min
      # Fanny :

      Yes, à mon avis le début va être plein de défauts, mais c’est le genre d’appareil qui peut s’améliorer avec le temps !

  6. 11 Mai, 2014
    19 h 52 min
    # Gertrude :

    J’avais vu la vidéo… Comme toi apparemment, pas convaincue.
    G

  7. 11 Mai, 2014
    20 h 08 min

    Je partage ton avis également, quid de la texture et de la qualité ??! A moins qu’il y ait plusieurs qualités de « bases » proposées, mais bon dans ce cas là, autant acheter directement dans la marque que l’on aime. Je trouve le prix un peu élevé pour l’utilisation qu’on peut en avoir sur le long terme.
    Mais j’ai trouvé l’idée très sympa et puis ça a le mérite de bousculer un peu le monde de la cosméto. Et rien que pour ça, j’apprécie le concept.

    • 12 Mai, 2014
      17 h 52 min
      # Fanny :

      C’est vrai, ça ne fait pas de mal de bousculer un peu ce petit monde :p

  8. 11 Mai, 2014
    20 h 19 min
    # Magalie :

    Pas tentée du tout, quitte à ne pas trop savoir ce qui va sortir je préfère encore commander sur internet :-P

    • 12 Mai, 2014
      17 h 58 min
      # Fanny :

      héhé bien d’accord ^^ on trouve toutes les teintes sur le net en plus, et il y a des marques pas onéreuses du tout !

  9. 11 Mai, 2014
    20 h 31 min
    # Martine B :

    Bon hors de question d’offrir ça à ma fille car je voit trop les ratés et puis après on sort plus de la maison et perdu le plaisir d’aller chiner avec les copines et les séances rigolades quand on teste donc ok pour des instituts peut être pour commercialiser leur marque mais pas à titre particulier enfin c’est mon avis ;)
    Merci de ton info miss
    Bon dimanche soir ! bises

    • 12 Mai, 2014
      18 h 01 min
      # Fanny :

      J’adore ton argument Martine, c’est carrément vrai. A force de s’enfermer chez soi sur le net, ne passer que des commandes en ligne etc, on perd le plaisir de chiner entre copines comme tu le dis si bien. :yes:

  10. 11 Mai, 2014
    21 h 40 min
    # Dominique :

    Ultra Technologie…. Tout ça se résume en un mot ( et gros sous bien sûr ^^), Harvard ou pas, je ne crois pas que ça puisse m’intéresser. Le DIY suppose une certaine créativité, un effort en tout cas, de l’imagination, bref tout l’inverse de cette imprimante ! :no:

    • 12 Mai, 2014
      18 h 02 min
      # Fanny :

      Après je me demande si dans une version évoluée ça ne pourrait pas être intéressant, dans le choix des matières premières par exemple ?
      Finalement c’est un peu un équivalent moderne de « Dessinons la mode » ou tous ces petits jeux du même genre. Ça reste ultra limité (et surtout cher pour ce que c’est).

  11. 11 Mai, 2014
    22 h 25 min

    C’est vraiment très étrange, je sais pas vraiment quoi en penser ! Après tout, ça pourrait être une très bonne idée si l’on pouvait faire du maquillage de qualité comme tu le dis, et par ailleurs on pourrait du coup peut-être faire plus attention à ce que l’on met dedans, mais d’un autre côté c’est pas un peu dangereux de mettre tout et n’importe quoi sur son visage comme ça ? Parce que du maquillage qui sort d’une imprimante (bien qu’elle soit girly) ne m’inspire pas trop… A voir, donc :)

    • 12 Mai, 2014
      18 h 04 min
      # Fanny :

      Coucou !

      Je me suis posé la même question ne serait-ce qu’au niveau hygiène après plusieurs mois par exemple… il doit bien y avoir des résidus, de la poussière qui s’infiltre…

  12. 11 Mai, 2014
    22 h 37 min

    Rien que l’idée d’allumer l’ordinateur avant de pouvoir se maquiller me fait fuir lol

    • 12 Mai, 2014
      18 h 04 min
      # Fanny :
  13. 11 Mai, 2014
    23 h 36 min

    c’est étonnant où le progrès nous mène!
    à voir…

  14. 12 Mai, 2014
    0 h 05 min
    # Sophie :

    Coucou!

    Pour l’instant, en effet car la qualité ne serait pas au rendez vous. Mais si ça se trouve, dans quelques années, la créatrice se rendra compte qu’il y a un autre marché à conquérir et améliorera sa machine notamment en terme de qualité, et de composition…

    Donc ne condamnons pas encore cette machine! Voyons comment elle évolue! :wink:

    En tout cas, merci de tout avoir partagé cette information fort intéressante selon moi :yes:

    • 12 Mai, 2014
      18 h 06 min
      # Fanny :

      C’est vrai il ne faut pas parler trop vite ^^
      Tiens d’ailleurs un truc intéressant serait de pouvoir créer des patches makeup avec ça: patchs à ongles, et même pourquoi pas patches à fards comme on a pu en voir chez Sephora pour avoir des dégradés tout faits « pour les nuls » :wink:

  15. 12 Mai, 2014
    8 h 56 min
    # Amélie :

    Mouais, je doute quand même de la qualité des fards que cela pourra donner. Des fards poudreux qui feront des chutes ? Qui creasent en une heure ?
    Ca m’étonnerait que l’on puisse donner bcp de qualité à des produits « imprimés » après, c’est vrai qu’il faudrait voir les produits en action.
    Même pour des jeunes filles inexpérimentées, je trouve ce bidule un peu cher…

    • 12 Mai, 2014
      18 h 07 min
      # Fanny :

      Coucou Amélie !

      Franchement c’est aussi la première impression que ça m’a donné: fards mats uniquement et hyper poudreux. La créatrice part du principe que tous les fards sont les mêmes mais non il y a bien des formulations et qualités différentes selon les marques !

  16. 18 Mai, 2014
    17 h 46 min

    Je fais parti des gens qui demandent à voir, mais je ne suis pas du tout intéressé par l’achat de cette machine. Mais qui sait ? On disait bien ça des cds et faut voir maintenant comment le commerce du mp3 l’a bouffé, on ne sait jamais !

Laisser un commentaire

o_o :yes: :wink: :w :twisted: :roll: :oops: :no: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-* :) :( :!: 8-O 8) <3 #)

x