Blog Beauté tenu par 2 sœurs: retrouvez nos tests produits cosmétiques, nouveautés soins et maquillage, bons plans, ainsi que des accessoires beauté et bien-être.

Comment se protéger des moustiques

Rédigé par Fanny, le 21 août 2010 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Rendez-vous sur Hellocoton ! 5 commentaires

« Les moustiques sont nos ennemis,
Il faut les tuer aussi
Mais il faut de l’application
Pour massacrer  ces compagnons

Laissez moi vous présenter
Mes solutions préférées » *

*Sur cet air évidemment

Et oui chaque été c’est la même chose…les moustiques ont faim, quelle galère ! Surtout avec le taux d’humidité de ces derniers temps dans certaines régions je ne vous raconte pas comment on va déguster dans les prochains jours… Bref, c’est quand même un des principaux fléaux de nos vacances. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai toujours énormément souffert des moustiques depuis ma plus tendre enfance.
Il faut croire que malgré l’âge, j’ai toujours la chair aussi tendre d’ailleurs, car j’ai cette réputation d’être un excellent antimoustique naturel… pour les autres.
Mes proches se sentent en sécurité, ils savent que je suis la cible privilégiée de tous les mosquitos de la région, avec ma peau qui les attire.

Jusque là j’ai fait avec, mais lorsqu’il a été question de partir aux Antilles cette année en vacances, j’ai décidé d’élaborer une véritable stratégie de défense contre les insectes #) .

Car les ami(e)s, les moustiques antillais ils ne plaisantent pas: de véritables vampires assoiffés de sang, qui attaquent de jour comme de nuit.

Le programme anti-moustique efficace

(Attention les produits cités ne sont pas bons pour tout le monde (enfants, femmes enceintes), n’oubliez pas de consulter votre pharmacien !)

  • La classique prise anti-moustique
  • Le tourbillon à faire brûler à l’extérieur: le soir nous restions sur la terrasse à la fraiche.
  • La Lotion anti-moustique à base de DEET (Off, Insect Ecran). Pas très bio, mais très efficace: à privilégier dans les zones ou les moustiques sont vecteurs de maladies.
  • Huile essentielle de Géranium: que nous parsemions sur les vêtements, les chevilles, les pieds..
  • Vitamine B1 (genre Bevitine): C’est une amie tahitienne qui m’a rancardée là-dessus, la prise de vitamine B1 (commencer au moins 15 jours avant les vacances) modifie l’odeur de notre sueur, et éloigne les moustiques. A raison de 1g par jour c’est un répulsif méconnu. Attention, à très forte dose l’odeur peut devenir perceptible par l’homme :-o
  • Granules homéopathiques: Ledum Palustre 9ch, surtout efficace pour ceux qui en règle générale font des réactions allergiques aux piqûres.

Et oui, tout ça. On ne rigole pas avec ces choses là :)
Je ne voulais absolument pas que mes vacances soient gâchées par des démangeaisons incessantes et d’éventuelles déformations (piqûre sur la paupière, ouille… déjà donné !), sans parler des maladies tropicales : dengue ou paludisme que certains moustiques peuvent transmettre :mrgreen:

Au final mon plan d’attaque a plutôt bien fonctionné.

J’ai donc réalisé cette formule gagnante que j’ai élaborée grâce à des recherches sur le sujet complémentées de partages d’expériences de contacts localisés à différents endroits du globe.
Ce qui suit est l’exemple pratique de l’application du plan d’attaque sur mes récentes vacances aux Antilles :

En pratique: la protection contre les moustiques

A peine sortie de l’aéroport, le DRAME … mon petit ami me frappe le bras, damned un moustique : je suis déjà repérée ! Ni une ni deux je sors ma lotion et je m’asperge. A l’heure actuelle, l’aéroport doit être encore aseptisé de tous moustiques.

Les premiers temps je suis le programme à la lettre. Puis viennent les coups de soleil et là nous renouvelons moins souvent l’application de la lotion antimoustique, nous préférons nous tartiner d’écran total et de biafine le soir (le soleil faisant parfois alliance avec les insectes pour nous saccager la peau).

Quelques inévitables piqûres font leur apparition, mais rien de méchant.

Sur la fin des vacances, nous avons eu droit un soir à une ondée tropicale. Qui dit ondée dit humidité : les moustiques prolifèrent plus que jamais.
Un soir, erreur fatale, j’ai oublié de brancher la prise antimoustique ainsi que l’appliquer l’essence de géranium. Le lendemain j’ai dégusté: une bonne vingtaine de piqûres bien fraîches.

Bouuuh la méchante piqûre de moustique !

En conclusion, le plus dur dans la lutte c’est de rester constant: ne pas oublier les produits, renouveler le plus souvent possible l’application de lotion.
Avec la chaleur (et donc la sueur), le produit ne reste pas sur la peau, sans parler des baignades et de l’application de crème solaire, qui minimisent l’effet !

Autres astuces anti-moustiques:

  • Dans les régions tropicales privilégiez les chambres avec climatisation, déjà c’est plus agréable et les moustiques n’aiment pas le froid.
  • Supprimer et assécher les collections d’eau stagnante proches de votre habitation: pots de fleurs, réservoirs, flaques d’eau … C’est là que se multiplient les larves de moustiques
  • Une bonne tenue de combat: le soir, porter des vêtements longs et amples , chaussettes et chaussures fermées imprégneés de produit type Insect Ecran Vêtements.
  • Gardez toujours un répulsif sur vous, même en journée. Il y a des endroits ou les moustiques attaquent dès 16h !
  • Evitez de compter sur des protections type citronnelle, ultrasons… dont l’efficacité est plus que limitée, voire inexistante.
  • Installer des Géraniums à ses fenêtres, c’est un répulsif naturel.
  • Pour calmer les démangeaisons, utiliser une crème type Apaisyl
  • La raquette électrique, juste pour le plaisir.
  • Se trouver un(e) partenaire qui attire les moustiques encore plus que vous :lol:

Si vous avez d’autres « trucs » à partager je suis preneuse de vos astuces qui fonctionnent contre les moustiques :evil:

À propos de Fanny

Fanny, 37 ans, web & beauty-addict. Je tiens ce blog beauté avec ma sœur. J'ai la peau mixte et sensible sur le visage, très sèche et sujette à la kératose pilaire sur le corps, et je suis toujours en quête du produit cosmétique idéal !

Article précédent
Article suivant
5 commentaires. Ajouter un commentaire
  1. 28 Août, 2010
    15 h 00 min
    # Elo :

    Tiens je ne savais pas pour la vitamine B1, je vais tenter, moi aussi je suis un aimant à moustique ! :-o

  2. 18 Jan, 2016
    10 h 20 min
    # Sanchez :

    Merci beaucoup pour toutes ses infos. On pars au Skri Lanka pour un mois .Mon ami Glen est très sensible aux piqûres de tous les insectes mais il ne croit pas à l’homéopathie mais je vais l’appliquer pour moi…Au Cambodge on avait du ledum palustre en teinture mère et ça marchait bien…..on alternait avec du chimique …Bonne journée. …

    • 18 Jan, 2016
      22 h 02 min
      # Fanny :

      Alors pour info cet été j’ai testé une nouvelle gamme: Moskito Guard. Et bien j’ai trouvé les produits top, vraiment. En plus ils sentent plutôt bon (rare pour des produits anti-moustiques).
      Bon voyage au Sri Lanka ;)

  3. 5 Juil, 2016
    12 h 39 min
    # fafouchka :

    Merci pour ces conseils,je suis moi-meme persecutee par ces bestioles qui me font des cloques monstrueuses et je voudrais savoir combien de cachets de vitamine B1 l’on peut prendre sans incommoder ses proches ? Merci,je prend actuellement de l’homeopathie mais je suis un peu sceptique..15 granules par jour à 9 Ch qu’en pensez-vous ?.

    • 15 Juil, 2016
      21 h 53 min
      # lauranojardim :

      Bonsoir,
      Je viens apporter ma pierre à l’édifice, pour écraser le moustique vengeur! Témoignage de nos longues années vécues à l’étranger et le dernier épisode en RDC Kinshasa, 2 ans. Nous avons testé le ledum palustre 5ch, 3 granules matin et soir, (hors des repas), voire le midi aussi, pas de piqures, 1 ou 2 peut-être sur 2 ans… . Un lait protecteur en plus, genre Moustidose, peu rassurer. (il y en a des laits bio aussi)

      Donc Ledum palustre, je confirme. Mais 15 granules par jour? c’est utile? L’homéopathie donne des réponses individuelles, nous n’y réagissons pas tous de la même façon, certains pas du tout. Chez nous ça marche depuis 35 ans… mais il faut garder à l’esprit qu’il n’y a pas de généralité, voir un homéopathe est utile. Vitamine B1, ça ne me semble pas plus utile que ça puisque Ledum palustre modifie déjà le terrain de la sudation. Jamais pris, je ne sais pas. A moins d’avoir des carences… :wink:

Laisser un commentaire

o_o :yes: :wink: :w :twisted: :roll: :oops: :no: :mrgreen: :lol: :idea: :evil: :cry: :arrow: :?: :-| :-x :-o :-P :-D :-? :-* :) :( :!: 8-O 8) <3 #)

x