Accueil BeautéProduits naturels & Bio On aime: les Solaires Naturels et écolos EVOA

On aime: les Solaires Naturels et écolos EVOA

par Fanny
50 commentaires

solaires-evoa

L’été, si vous avez bien appris la leçon, vous badigeonnez votre peau (ainsi que celle de vos enfants) de crème solaire, afin de la protéger des méfaits du soleil.
D’un côté, c’est bien.
D’un autre, il faut savoir que les filtres chimiques contenus dans la plupart des crèmes solaires polluent gravement l’eau. C’est d’ailleurs l’une des causes les plus importantes qui provoquent le blanchiment et la mort des coraux.

Il est, à mon sens, vraiment important de prendre conscience de ce désastre, de mettre parfois sa coquetterie et la facilité de côté pour préserver notre nature.

Comme beaucoup, je pratique le snorkeling en vacances: je passe des heures à palmer et admirer la faune et la flore de mon lieu de vacances. Évidemment, une bonne protection est juste indispensable car on prend de sacrés coups de soleil !
Déjà, si vous faites ce genre d’activité (ou vos enfants), l’accessoire essentiel c’est le tshirt protection UV : aux Antilles cette chose-là a sauvé ma peau. Ça ne tient pas de place dans la valise et c’est juste indispensable à la plage si vous aimez barboter longtemps (ce qui est traître car dans l’eau on ne sent pas la chaleur du soleil) .

Je suis vraiment sensible à ce problème, pratiquant donc le snorkeling ainsi que la plongée-sous-marine avec passion, je vous assure que voir l’état de notre trésor marin se détériorer fait mal au cœur, et ça ne va pas en s’arrangeant. Lorsqu’on lit des articles sur le sujet c’est juste affolant, voici quelques morceaux choisis:

Une équipe de chercheurs de l’université polytechnique Marche d’Ancône (Italie) a découvert un autre facteur susceptible de provoquer un tel phénomène : la diffusion de résidus de crème solaire dans l’eau. Ils ont testé l’effet de différents types de crème sur trois espèces de coraux au Mexique, en Indonésie, en Thaïlande et en Égypte. Leurs tests ont montré qu’une exposition même infime, de l’ordre de 10 microlitres par litre d’eau de mer, déclenchait la libération de grandes quantités de particules d’algues 18 à 48 heures après et aboutissait au blanchissement total des coraux concernés en quatre jours. Source Science & Avenir

(…)Toutefois, ces mêmes produits détruisent les microalgues nécessaire à la survie des coraux. Ils activent des virus qui favorisent le blanchissement…puis la mort des coraux. Les scientifiques ont isolé trois substances chimiques destinées à filtrer les UV dans ces produits cosmétiques (cinnamate, benzophénone, dérivé du camphre) ainsi qu’un conservateur (butyl paraben) responsables de ce phénomène. Source: Plongeur.com

Ces substances propageraient un virus qui tuerait  cette microalgue.  La disparition de ces algues entraine le blanchiment des coraux et par conséquent leur mort en seulement 4 jours. Ils pourraient intégralement disparaître de  la surface du globe en à peine 20 ans d’après des estimations scientifiques.
Ce phénomène est très inquiétant car on estime entre 4 000 et 6 000 tonnes de crèmes solaires déversées par an dans les océans.
Source:Terre2Verre

Je ne sais pas vous, mais moi ça me fout gravement les jetons. Et si on arrêtait un peu d’être égoïstes et que l’on devenait un peu plus responsables ?

C’est là que je vous explique pourquoi il faut opter cet été pour les Solaires Naturels et écolos EVOA.

Edouard Thouvenot, passionné de surf, a créé la marque EVOA afin d’apporter une solution à cette problématique.

Ainsi, la gamme de crèmes solaires EVOA est la seule dont la neutralité sur le milieu marin et en zone corallienne a été prouvée scientifiquement. Elle est 100% naturelle: la formule est sans parabène ni filtres chimiques ou allergènes.
Enfin, les produits sont fabriqués en France et labellisés par Ecocert et Cosmebio.

La gamme Evoa est partenaire du programme “1 % pour la planète” et s’engage à reverser une partie du produit de ses ventes pour le repeuplement des massifs coralliens dans les zones dévastées.

Les crèmes Solaires EVOA

solaires-evoa-protection-coareil

La gamme propose 3 crèmes solaires de différents degrés de protection:

  • SPF 15
  • SPF 30
  • SPF 50

Caractéristiques (valable pour les 3):

  • Résiste à l’eau
  • Sans filtre chimique, sans nanoparticule, sans PEG
  • Le parfum est léger et agréable (composé de huiles essentielles naturelles non-allergène)
  • 100 % Naturelle
  • ECOCERT, COSMEBIO

Côté composition on retrouve de l’huile de carthame bio, de l’huile de noyaux d’abricots bio, de l’extrait d’aloe vera bio, de l’huile d’olive ou de la cire d’abeille.

Elles sont parfaites, non ?  Et bien il y a un tout petit petit détail qui ne va pas plaire à certaines: à l’application c’est très couvrant. Donc il y a un effet « blanc », atténué par une légère pigmentation de la crème. En effet, il faut savoir que seuls les filtres chimiques permettent d’obtenir une texture transparente. Je vous rassure tout de suite: en étalant la crème, elle se fond à la peau quand même beaucoup. Pour illustrer, voici la démo:

evoa

Sur ces photos, la crème vient d’être étalée vite fait, en la travaillant un peu elle se fond davantage. En voici une bonne excuse pour trouver sur la plage un bel éphèbe (ou un surfeur aux cheveux décolorés par le soleil) pour étaler votre crème dans le dos 😉 . Ou bien évidemment une jolie sirène si vous êtes un homme. Cette crème va devenir un outil de drague, je vous le dis 8) .

Personnellement je suis conquise à 100% et l’effort d’étaler peut-être un peu plus longtemps sa crème c’est quand même peanuts par rapport au bénéfice écologique. Je vais pouvoir plonger l’esprit tranquille.

evoa-solaires

Pour les peaux hyper fragiles et pour le côté pratique, il existe un baume solaire SPF 50+. Parfait pour les personnes qui pratiquent des sports aquatiques et qui s’exposent de manière prolongée: la texture est riche, il résiste à l’eau et convient aux peaux sensibles, mais il est aussi indiqué pour protéger les cicatrices et les tatouages.

A noter que pour les lèvres fragiles qu’il existe également un stick lèvres SPF 30 à l’huile de sésame bio, huile de macadamia bio, et extrait d’aloe vera bio. Le stick est blanc mais à l’application c’est très léger. Il protège et favorise la cicatrisation des lèvres abimées.

L’Huile Merveilleuse

EVOA-huile-merveilleuse

Cette huile sèche (labellisée également ECOCERT) est très nourrissante. Elle est 100 % Naturelle (98,7 % des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique) et elle contient principalement de l’huile de carthame bio, de l’huile de noyaux d’abricots bio, de l’huile essentielle de patchouli et de la vanille.
Attention: elle n’apporte aucune protection contre les UVA et UVB ! Je conseille de l’appliquer plutôt en rentrant de la plage, après la douche pour nourrir la peau. On peut l’appliquer sur les cheveux mais je suis un peu frileuse là-dessus pour la plage: oui si vous protégez votre tête du soleil, sinon utilisez-là plutôt le soir. J’aime beaucoup son odeur naturelle et vanillée et le format spray est bien pratique.

Plus d’infos sur les produits EVOA

Où acheter les produits EVOA ?

Ils sont disponibles en ligne chez Greenweez, vous pouvez aussi les trouver en boutiques spécialisées (surf, plongée) ou magasins bio.

Je vais vous demander une chose, c’est de partager au maximum l’information (oralement ou en partageant cet article) afin de sensibiliser un maximum de personnes.

Pour terminer j’avais envie de partager avec vous quelques photos sous-marines prises lors d’un séjour que j’ai passé en Guadeloupe 😉 (je vous évite les coraux blancs, car oui, j’en ai rencontré 🙁 ):

plongee-gwada

[polldaddy poll=7239199]

50 commentaires
0

Vous aimerez aussi

50 commentaires

natpiment 10 juillet 2013 - 9 h 47 min

passée au bio depuis l’an dernier ….mais on qd m l’air de pantin tout blanc sur la plage ….a quand une huile solaire bio … 😉

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 46 min

Alors d’après ce que j’ai compris après recherches, un produit bio:
-qui protège vraiment
-qui soit transparent

Ça n’existe vraiment pas. Ou bien il contiendrait des nanoparticules et ça, c’est pas bien 😕 .

Reply
Claude 26 juillet 2013 - 13 h 31 min

En plus bio c’est pas forcément suffisant. Le tout c’est que la crème soit minérale !

Reply
Ed 17 juillet 2013 - 17 h 48 min

La solution est d’utiliser des indices plus faibles comme SPF 15. La protection entre une 15 et une 50 est quasi la même ( 94 % des uv filtrés pour une 15 et 98 % pour une 50)
Une 50 va protéger plus longtemps.
Une 15 va quasiment pas marquer la peau.
Les filtrations minérales protègent parfaitement avec des petits indices

Reply
Fanny 18 juillet 2013 - 20 h 37 min

Merci pour la précision, je me posais d’ailleurs la question ! C’est une bonne alternative.

Reply
Wina 10 juillet 2013 - 13 h 10 min

Ah chouette ! Moi qui cherchais une crème solaire aux ingrédients d’origine naturelle, je vais aller voir si je trouve cette marque sur Paris ! En plus, ça ne coûte pas un bras et ça permet de faire une bonne action, c’est tout bénéf’ 🙂

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 48 min

Clairement ! Tente les parapharmacies ou même il doit y avoir des magasins de surf ou quoi à Paris, (je pense au Vieux Campeur qui a des magasins hyper spécialisés) qui doivent avoir cette marque.

Reply
tanilee 10 juillet 2013 - 13 h 33 min

C’est horrible je ne savais même pas que les crèmes solaires avaient un impact sur l’océan ! Pourtant j’aurais dû m’en douter… Merci pour cette prise de conscience, je vais voir si je peux trouver une crème evoa près de chez moi. :yes:

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 48 min

C’est fou quand on lit les chiffres hein ? 😮

Reply
Mademoiselle 10 juillet 2013 - 13 h 38 min

J’étais justement entrain de regarder quels solaires bio allaient bien pouvoir m’accompagner cet été. Je prends note de cette marque, merci pour ce billet très riche en infos !

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 48 min

De rien Mademoiselle ! Merci de nous lire ^_^

Reply
Sib 10 juillet 2013 - 15 h 45 min

Et bien je cherchais justement une marque de ce type dont le respect de la faune aquatique était prouvé ^^ Et bien j’ai trouvé ! Merci ! Parce-que j’en ai un peu rien à faire d’être un peu plus blanche tant que je me protège et que je respecte la faune marine. Il faut arrêter d’être des consommateurs pourris gâtés. Quand les gens arrêteront d’être trop exigeants et de privilégier leur confort personnel plutôt que le respect des choses on fera un grand pas en avant.

Je rêve de faire un jour de la plongée 🙂 J’ai pratiqué longtemps le snorkeling (sans savoir que ça s’appelait comme ça) quand j’habitais à la Réunion. J’adorais observer les coraux et la vie sous marine.

Très belles photos en tout cas !

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 51 min

Ton message fait plaisir ! J’approuve à 100% ! Et malheureusement c’est loin de rentrer dans la tête des gens (lire les commentaires plus bas, arf).

Oh tu as vécu à la Réunion, ça fait rêver !
La plongée c’est drôlement chouette, j’éprouve une sensation de bien-être inégalée après chaque plongée. Et pendant c’est magique !
J’espère que tu auras l’occasion d’en faire 😉

Reply
SarahAR 10 juillet 2013 - 16 h 07 min

Super article !!! J’espère qu’il permettra de convaincre bcp de lectrices à ne plus utiliser de crèmes solaires contenant des filtres chimiques 😀

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 54 min

J’espère aussi ! Merci Sarah !

Reply
Eluuna 10 juillet 2013 - 18 h 00 min

Marrant j’en parlais cette semaine sur Twitter 😀
On fait également du Snorkeling, à l’occasion je te passerai les photos des Maldives et de la Mer Rouge 😀
La mer me manque !!!

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 56 min

Tes photos m’ont fait rêver ! Ahlala moi aussi ça me manque c’est terrible. Cette sensation de bien-être dans l’eau, c’est quelque chose !

Reply
Loreleï 10 juillet 2013 - 17 h 08 min

Les chiffres font peur !!!! J’ignorais totalement ce problème, j’ai honte maintenant. Ça va me travailler en voyant les gens à la plage…
Merci pour ce bel article, il est temps de réagir et je vais abandonner mes filtres chimiques et essayer de trouver une crème evoa.

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 55 min

Ça me fait penser qu’il serait intelligent qu’une marque bio fasse un coup marketing en allant distribuer des échantillons sur les plages et délivrer le message…

Reply
Maeva 10 juillet 2013 - 18 h 59 min

Je suis très tentée mais quand même cette histoire de fini blanchâtre me fait hésiter. J’ai la peau noire et les crèmes blanches me rendent la peau grisâtre c’est vraiment pas beau du tout 😳 . Pourtant le sort des coraux dépend de la volonté de chacun il faut vraiment que je fasse un effort, la plage c’est pas non plus un défilé de mode.

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 57 min

Alors je t’avoue que je pense que pour les peaux noires ça doit être en effet pas jojo. Mais comme tu le dis c’est pas si grave de ne pas être au top du top à la plage.
Tu peux garder une crème au fini transparent pour la ville ou quand tu ne te baignes pas, puis opter pour celle là pour la plage.

Reply
David T. 10 juillet 2013 - 19 h 11 min

Merci pour ce beau billet, il est grand temps que les gens prennent conscience de l’enjeu écologique qui se joue actuellement.
Je suis surfeur et je connaissais donc cette marque: j’en suis pleinement satisfait.
Les sportifs ont en général une autre approche, on se protège en protégeant le milieu marin, mais les touristes qui ne sont là que pour la bronzette n’en ont clairement rien à faire. Il n’y a qu’à voir les nappes de crème solaire qui recouvrent la surface de l’eau près des plages, c’est immonde.
Mais ça évidemment les journaux télévisés s’en battent les roustons, ils ne parleront pas de ce ça lors de leurs excursions dans les stations balnéaires…

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 16 h 59 min

Bonjour David,

Un grand merci pour ton message et tu as 100% raison, il serait pas mal que les médias prennent leur responsabilité aussi pour sensibiliser les gens.

Reply
Bettyblue 10 juillet 2013 - 20 h 05 min

Punaise ça fait peur pour les océans. En tout cas, merci d’en avoir parlé, et puis du coup je sais ce que j’achèterai comme crème solaire aussi bien pour moi que mon petit gars 😉

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 00 min

Coucou Bettyblue !

Comme je disais au-dessus c’est fou que les médias (télé, journaux, magazines) ne nous sensibilisent pas + que ça au problème ! Car finalement les gens sont ignorants (je l’étais il n’y a pas si longtemps !) sinon je suis sûre que la plupart feraient ce mini effort.

Reply
Dabidou 10 juillet 2013 - 20 h 23 min

Je rejoins les commentaires précédents: ça fait trop peur !! L’océan est au coeur de notre système écologique les répercussions sont désastreuses ! Merci de nous en avoir parlé et à EVOA de se soucier du problème, je vais acheter cette crème !

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 00 min

Merci pour ton message Dabidou !

Reply
Dominique 10 juillet 2013 - 20 h 26 min

La vérité – qui dérange – est que toute activité humaine pollue désormais, que ce soit l’océan ou le reste… Prendre l’avion c’est un crime en soi, prendre sa voiture idem etc.. bref ça ne m’étonne pas que les crèmes solaires soient néfastes pour les coraux. Je ne m’expose jamais au soleil mais si je le faisais un peu, je penserais certainement à cette marque. Mais il faudrait des lois très fermes sur un certain nombre de points et quand je vois que Delphine Batho a été débarquée comme une malpropre, je me dis qu’hélas c’est déjà trop tard 😥 et mon addiction au makeup et autres futilités est en réalité impardonnable ( même pour le Bio ). C’est pessimiste mais il faut se rendre à l’évidence.

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 02 min

Je suis bien d’accord, c’est triste mais c’est la réalité. On surconsomme, on attend les désastres pour vérifier l’innocuité des produits…

Bon, je me dis qu’il n’est jamais trop tard pour tenter d’arranger les choses, changer les habitudes. Mais si même les politiques ou les médias ferment la porte à ce sujet, ça n’aide vraiment pas.

Reply
Dominique 14 juillet 2013 - 11 h 17 min

Il y a les crèmes solaires et aussi les sacs plastiques qui tue la faune, sans compter tout le reste. Les surfeurs sont en 1ère ligne pour sensibiliser le public sur nos côtes ( après l’été il y a des opérations nettoyage des plages organisées par les surfeurs et leurs associations ), mais en effet sans volonté politique et donc lois interdisant certains produits, le résultat ne peut être que partiel hélas. L’incivilité écologique doit être sanctionnée et j’attends ( hypothétiquement ) que des sanctions soient applicables et appliquées. Mais là je rêve ❓

Reply
Ako 10 juillet 2013 - 22 h 24 min

je n’étais absolument pas au courant
mais bon en même temps je ne vais jamais à la plage voire même j’évite mais si un jour l’occasion se présentait je me procurerai sûrement une crème en SPF50
je note le point de vente

Reply
Ako 11 juillet 2013 - 18 h 04 min

J’ai parler trop vite pas plus tard qu’aujourd’hui on m’a proposé un séjour à la mer :p
et j’ai dis oui
du coup la SPF50 sera mienne très prochainement ! 😀

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 03 min

oh c’est chouette ça ! tu vas où à la mer ? (je veuuux aller à la mer ça me manque terriblement là 😥 !)

Reply
Ako 14 juillet 2013 - 11 h 25 min

je ne vais pas très loin xD
je vais à St Nazaire en Bretagne

Reply
Alex 11 juillet 2013 - 8 h 13 min

Marketing marketing marketing!

C’est très bien qu’il y ait de nouveaux produits plus respectueux de l’environnement, la crème evoa semble parfaite pour ne pas abimer les coraux.
J’espere que vous allez tous partir en vacances au mexique, dans les caraibes ou à Tahiti!

Je suis un water man passionné et j’ai besoin de produits véritablement « water resistant » car je passe beaucoup de temps dans l’eau et j’ai fait le test des produits EVOA.

le bilan: le BIO pour mon utilisation c’est pas encore ca.

Le produit coule, fond, tache (et ca ne part pas sur mon maillot et ma combi) et en plus il ne sent pas bon du tout!!! Je n’ai pas du tout aimé, vous l’aurez compris…

Je choisis donc des produits qui ne se dilueront pas dans l’eau car ils affichent une vraie résistance à l’eau et pas une belle histoire marketing qui me racontent comment je peux sauver la planète en achetant ses nouveaux produits.

Je ne me sens pas coupable pour le corail du littoral Français…Marketing quand tu nous tiens!

Reply
Eluuna 11 juillet 2013 - 16 h 44 min

Alors pourquoi en voyage au Mexique par exemple, pour toute immersion (plongée, snorkeling, ou simple baignade) dans les cénotes, ils interdisent les crèmes solaires qui ne sont pas 100% bio, pour préserver la biomasse aquatique. Pas de marketing à cet endroit 🙂

Reply
Alex 11 juillet 2013 - 17 h 30 min

Du marketing dans ton commentaire sans aucun doute Eluuna 😉
Une question sans point d’interrogation..?

Cela dit tu as raison, pareil dans la mer morte d’ailleurs.
Le meilleur moyen de réguler en limitant les risques pour ce genre d’endroit (qui sont l’équivalent de réserves naturelles d’eco système très particulier et extrêmement profonds) est de mettre des règles strictes, tu dois le savoir en tant que plongeuse.

Heureusement encore une fois, il faut aller au Yucatan pour trouver des Cénotes!

Qu on s’entende, Je suis POUR le BIO évidemment! et pour la recherche et le progres! Je trouve simplement que les produits evoa sont décevants.

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 10 min

Alex, n’y a-t-il pas des Coraux par chez nous ?
Nous avons aussi des lectrices des DOM TOM également qui, je suis certaine, seront sensibles à ce sujet. Car le problème c’est que, si toi tu étais au courant peut-être depuis longtemps, la plupart des gens n’ont pas eu vent de ce problème.

Ton message est très maladroit, au fond tu as l’air simplement déçu de ces produits à l’utilisation j’aurais préféré que tu expliques simplement pourquoi sans crier au marketing.
Pour ma part et l’utilisation que j’en ai faite je n’ai pas été déçue. Peut-être est-ce incompatible avec ton sport, le surf ? Marrant car c’est justement les utilisateurs surfeurs qui ont fait connaître cette marque ! (attention je ne mets pas en doute)

Reply
paulo deSt Jean de Luz 11 juillet 2013 - 16 h 06 min

Hello tout le monde !

Merci pour l’article, néanmoins ca en a foutu partout sur mon bodyboard et la creme ne sent pas tres bon…

Le bio c’est pas encore ca !

A+ o_o

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 12 min

Concernant l’odeur je trouve vraiment qu’elle est discrète et agréable ! La tienne n’a-t-elle pas trainé trop longtemps au soleil (ceci pourrait expliquer un changement d’odeur ) ? T es le 2ème surfeur à te plaindre de la tenue.

Du coup j’ai relu les dossiers de presse et il semble que c’est le baume solaire le plus adapté pour les sports. Du coup c’est dommage car le format ne doit pas être très pratique pour s’en badigeonner le corps 😮

Reply
Alex 11 juillet 2013 - 17 h 30 min

Du marketing dans ton commentaire sans aucun doute Eluuna 😉
Une question sans point d’interrogation..?

Cela dit tu as raison, pareil dans la mer morte d’ailleurs.
Le meilleur moyen de réguler en limitant les risques pour ce genre d’endroit (qui sont l’équivalent de réserves naturelles d’eco système très particulier et extrêmement profonds) est de mettre des règles strictes, tu dois le savoir en tant que plongeuse.

Heureusement encore une fois, il faut aller au Yucatan pour trouver des Cénotes!

Qu on s’entende, Je suis POUR le BIO évidemment! et pour la recherche et le progres! Je trouve simplement que les produits evoa sont décevants.

Reply
Virginie42 11 juillet 2013 - 19 h 20 min

J’ai vu un reportage la dessus, et c’est vrai que ça fait peur. Pour avoir un réel impact il faut que ces produits soient mis en vente en grande surface et en parapharmacie !
Cette année j’aurai bien testé l’huile protectrice indice 50 d’uriage ou Anthelios de la roche posây… Mais il me reste de la lovea bio en crème … La prochaine fous que je ferais un achat solaire je penserai a ces produits

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 14 min

Merci Virginie pour ton message !
Alors d’après ce que j’ai compris, d’autres crèmes bio peuvent convenir mais il faut les choisir de préférence sans nanoparticules (je crois que peu le précisent).

Reply
L'essence de Guerlain 12 juillet 2013 - 16 h 22 min

Tu m’as encore fait découvrir une marque ! Je ne connaissais pas Evoa.

L’impact négatif des filtres chimiques des produits solaires sur la flore sous-marine, j’en avais déjà entendu parler en formation produits chez Etat Pur. Et même, au-delà de l’environnement il est possible que les filtres chimiques contenus en trop grande quantité dans certains solaires se révèlent être des perturbateurs endocriniens.

En conclusion, j’ai assez vite fait mon choix !

Reply
Fanny 12 juillet 2013 - 17 h 15 min

Oui j’avais entendu aussi des perturbateurs endocriniens ! Et aussi le cas des nanoparticules (souvent utilisées pour donner un effet transparent aux produits), pas gégé pour notre corps ou le milieu marin.

Reply
Lau' 14 juillet 2013 - 2 h 32 min

Très bel article !! Et surtout, très bien écrit !
Cela fait quelques années que j’ai pris connaissance de ce problème en lisant quelque publication sur le sujet et j’était vraiment étonnée de voir qu’un produit aussi essentiel lorsqu’on se baigne, puisse être aussi dangereux ! Personelement j’utilise de l’huile de sésame lorsque je me baigne et que je veux être protegé et une fois dehors et lorsque je suis sure de ne plus retourner dans l’eau, hop mon indice 50 habituel !
Et à côté de ça certaines personnes se baignent BLANCHES de crème solaire …
Bonne journée à toi 🙂

Reply
Fanny 16 juillet 2013 - 22 h 20 min

oh merci Lau’ ton message me fait vraiment plaisir !

Reply
Nathalie scrap 25 août 2013 - 14 h 32 min

J’ai choisi algamaris pour ma part cet été car je ne connaissais pas cette marque, même principe, même protection des fonds marins, même problème d’étalage, effet un peu blanc, mais du coup on la réserve que pour les jours de plage, sinon en balade, on utilise une huile haute protection….

Reply
MUNOZ 10 octobre 2013 - 22 h 15 min

Les produits étaient en début d’année au Quiksilver store de Bercy Village sur Paris…

Reply
Martine 11 octobre 2013 - 8 h 21 min

Bonjour, je vous remercie pour l’originalité de vos produits et l’intérêt que vous avez eu pour la protection de l’environnement. Vous mériteriez à être davantage connu et que vos produits soient le référence sur le marché ! Tous mes encouragements pour poursuivre votre démarche…

Reply

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience que nous pouvons offrir. En continuant d'utiliser ce site, vous consentez à l'utilisation de tous les cookies, mais ces paramètres peuvent être modifiés à tout moment. Accepter En savoir plus

Vie privée et cookies