Accueil LifestyleLecture Lecture d’été: Mémé dans les Orties

Lecture d’été: Mémé dans les Orties

par Fanny
8 commentaires

meme-dans-les-orties-livre

Envie d’une petite lecture d’été sympa ? Dans la lignée du Premier jour du reste de ma vie, « Mémé dans les orties » est un véritable Feel-Good book.

L’histoire de ce livre m’a beaucoup touchée, car la jeune auteure Aurélie Valognes a au départ auto-édité son roman, l’an passé. Une fois le livre publié en ligne, il a rapidement trouvé son public et aujourd’hui ce sont les Edition Michel Lafon qui ont pris le relai.

Mais alors, de quoi parle Mémé dans les Orties ? Voici le pitch:

Ferdinand Brun est atypique. Le genre de vieux monsieur qui boude la vie et s’ennuie à (ne pas) mourir. Tel un parasite, il occupe ses journées en planifiant les pires coups possibles qui pourraient nuire et agacer son voisinage. Il suffit d’un nœud qui se relâche et laisse partir son seul compagnon de vie, Daisy sa chienne, pour que tout s’écroule. 
Quand Juliette, une fillette de dix ans, et Béatrice, la plus geek des grands-mères, forcent littéralement sa porte pour entrer dans sa vie, Ferdinand va être contraint de se métamorphoser et de sortir de sa chrysalide, découvrant qu’il n’est jamais trop tard pour commencer à vivre …

J’ai aimé le ton léger et néanmoins émouvant, les chapitres sont rythmés et chacun porte le nom d’une expression qui va illustrer chaque point, c’est rigolo:

meme-dans-les-orties

On se prend de tendresse pour ce vieux bougon de Ferndinand, qui n’a visiblement pas su évoluer en même temps que la société qui l’entoure, il se sent un peu dépassé et s’est peu à peu renfermé dans sa solitude. Coquin, il a un petit côté « Tatie Danielle » pour se prouver qu’il n’a besoin de personne.

Il va rencontrer des personnages atypiques: une jeune fille qui aime la compagnie des « vieux », une vieille dame à la pointe du progrès… et tout ça va venir bouleverser ses petites certitudes.

Pour une fois que ce sont des seniors les personnages principaux d’un livre, ça change ! Le résultat est tendre, optimiste. Et évidemment on ne peut s’empêcher au sort des personnes âgées solitaires autour de nous qui ont du mal à nouer des liens. Car au fond, même ceux qui n’en montrent ni le besoin ni l’envie ont peut-être besoin d’avoir leur quotidien bousculé, n’est-ce pas ?  😉

Mémé dans les Orties de Aurélie Valognes, éditions Michel Lafon, 16,95€.
Dans tous les bons libraires, disponible également sur Amazon.

8 commentaires
0

Vous aimerez aussi

8 commentaires

stokely 19 juillet 2015 - 21 h 58 min

Je l’ai télécharger sur ma liseuse surtout que son prix en format numérique est très compétitif 2,99€.

Reply
Fanny 27 juillet 2015 - 23 h 41 min

Oui j’ai oublié de dire qu’il était dispo dans ce format ! Je n’ai pas de liseuse j’ai peur de ne pas m’y habituer,mais ça me tente.

Reply
Bridget enquête 19 juillet 2015 - 22 h 09 min

Le synopsis a l’air sympa comme tout ! J’aime bien ce genre de littérature de temps en temps, un peu plus légère et positive. Merci pour cette suggestion de lecture. 🙂

Reply
Fanny 27 juillet 2015 - 23 h 41 min

Coucou bridget, tout pareil, je peux m’enfiler des pavés quasi indigestes mais parfois, l’envie de légèreté est là (l’été, les vacances… on a envie de déconnecter un peu).

Reply
Vesper L. 20 juillet 2015 - 9 h 26 min

Coucou, je me le suis commandé pour cet été, il attend sagement sur ma Kindle d’être dégainé pour les vacances ! Il faut que j’en rajoute quelques uns, car j’en ai déjà lu deux qui étaient aussi prévus pour les vacances…. 🙂 as tu lu « le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire »? sans doute de la même « trempe »

Reply
Fanny 27 juillet 2015 - 23 h 42 min

Coucou Vesper 🙂 !

Et non je ne l’ai pas lu, tu fais bien de me le rappeler car je me souviens en avoir entendu parler et ça m’avait tenté !

Reply
Bull'Elodie 20 juillet 2015 - 12 h 09 min

Je l’offrirais bien à ma belle grand-mère. Elle a 84 ans adore lire et à le sens de l’auto-dérision super développée. L’année dernière on lui a offert « le vieux qui ne ovulait pas fêter son anniversaire ». Elle avait bien aimé !

Reply
Fanny 27 juillet 2015 - 23 h 43 min

Oh génial d’avoir une grand-mère si chouette ! (et quelle chance pour elle d’avoir une petite fille qui aime la gâter :yes: ).

Reply

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Notre site utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience que nous pouvons offrir. En continuant d'utiliser ce site, vous consentez à l'utilisation de tous les cookies, mais ces paramètres peuvent être modifiés à tout moment. Accepter En savoir plus

Vie privée et cookies